Une offre locale et globale pour la rénovation énergétique des logements au Pays de la Jeune Loire

Le Pays de la Jeune Loire compte 87 440 habitants en 2018 (100 000 en 2035, prévision INSEE) et regroupe 1/3 de la population du département sur 44 communes.

Actuellement, 47 500 logements couvrent le territoire.

Pour comprendre les enjeux du Pays, le secteur résidentiel représente 39% des consommations énergétiques avec 922 GWh/an, dont 775 GWh/an pour le chauffage et l’eau chaude.

Pour se fixer des ordres de grandeurs : production du barrage La Valette 34 GWh/an

 

Les consommations de chauffage des logements comptent à elles seules pour 31% de la consommation totale sur la Jeune Loire.

Répartition des énergies utilisées : Fuel 23% – Gaz 21% – Elec 11% – Bois/Solaire 45%

Emissions Gaz à effet de serre des bâtiments : 149 193 t éq.CO2/an                    Evolution actuelle : + 17 728 t éq.CO2/an

Sur la base d’un échantillon de 6430 diagnostics énergétiques réalisés (DPE) :

25% sont en classe A, B ou C,

51% en classe D ou E, seront à traiter avant 2050

24% en classe F ou G, seront à traiter avant 2025

LES ENJEUX

Contexte énergétique

+ 40 GWh d’énergie primaire supplémentaire consommée par an par le secteur résidentiel

Mais – 420 GWh/an si rénovation des passoires E, F et G en A, B ou C (standard RT 2012).

Contexte démographique

Avec une croissance moyenne de 1,1%/an, la population devrait dépasser les 90 000 habitants en 2025 avec 4500 logements supplémentaires nécessaires pour répondre aux besoins.

Desserrement des ménages, renouvellement du parc, variation des logements vacants (env. 4400) et des résidences secondaires

La construction neuve est une solution mais elle est consommatrice d’espace (+19% mobilisé en 13 ans).

LES ACTIONS

Le Plan Rénovation Energétique de l’Habitat (PREH) revu en 2018 prévoit :

  • La rénovation des 7 millions de passoires thermiques (étiquettes F-G) avant 2025
  • La rénovation de l’ensemble du parc de bâtiment au niveau BBC (étiquettes A-B) d’ici 2050

Le PETR Jeune Loire compte le même nombre d’habitants que l’Agglo du Puy. En lien avec l’inscription au Territoire à Energie POSitive (TEPOS), cette dernière a voté son plan climat en décembre 2018 avec une action forte sur l’accompagnement aux travaux de rénovation énergétique.

En bref :

  • 49% soit 23 000 logements sont au-dessus de 230 kWh/m².an, représentant 83% des dépenses énergétiques des logements du Pays
  • 1300 logements par an à rénover au niveau BBC jusqu’en 2050 (seulement 130 logements /an actuellement !)
  • Des professionnels et des aides existantes mais pas assez mobilisés
  • Une nécessité d’actions politiques fortes en tiers de confiance

LA PLATEFORME DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Le bureau d’étude COHECO, créée fin 2017, se place en facilitateur auprès de tous les ménages classique, modeste et très modeste, propriétaires occupants/bailleurs ou locataires.

Les actions principales :

  • Sensibiliser les ménages, les professionnels (artisans, agences, banques) et les élus
  • Recréer la confiance nécessaire au passage à l’acte
  • Conseiller sur les choix techniques pertinents adaptés au type de bâtiment
  • Aider au montage financier des aides et subvention
  • Accompagner les professionnels lors des visites et des travaux (choix, devis, formations)
  • Communiquer sur les réussites (fiches, visites, …)
  • Prouver l’intérêt économique (baisse conso énergétique, création d’emplois locaux)

 

Cette démarche ne peut se massifier que si elle est portée par la collectivité à l’échelle du Pays, avec une communication engagée, et des acteurs partenaires sur l’ensemble du territoire.

Ce principe existe déjà dans d’autres régions sous le nom de Plateforme Territoriale de la Rénovation Énergétique. Mais la mise en œuvre (études, recrutement, …) peut prendre plusieurs années.

En attendant, nous continuons à surconsommer alors que tout est là pour agir.

Espérant que les collectivités locales prennent conscience au plus vite du rôle moteur qu’elles ont à jouer.

Créé pour agir, COHECO est à leur côté pour travailler dans ce sens.